Sommaire

Fabriquer un volet en bois

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Un volet prend place côté extérieur devant une menuiserie (fenêtre ou porte), celle-ci étant intégrée dans une ouverture (baie) pratiquée dans la maçonnerie. La baie est délimitée en haut par un linteau et en bas par une pièce d’appui en légère pente vers l’extérieur et sur laquelle repose la menuiserie. Les 4 côtés de la baie forment le tableau. Ses dimensions définissent les cotes (en tableau) de la menuiserie et de son volet.

Le battant d’un volet en bois est constitué de :

  • plusieurs lames verticales qui s’emboîtent les unes dans les autres (par leurs chants à rainures et languettes) ;
  • 2 barres horizontales (l’une en haut l’autre en bas) qui relient les lames entre elles ;
  • 1 barre diagonale (écharpe) qui relie les 2 barres horizontales et consolide l’ensemble ;
  • 2 pentures et leur visserie, permettant la fixation du volet ;
  • 1 système de fermeture et sa visserie, permettant de verrouiller le volet.

Selon sa hauteur, le volet peut comporter 3 barres horizontales, 2 écharpes et 3 pentures.

Voici les étapes pas à pas pour fabriquer un volet battant en bois soi-même. Cette fiche vous explique la fabrication du battant, sa fixation sur les gonds et la pose du système de verrouillage.

1. Mesurez le tableau

  • Mesurez la hauteur du tableau au centre : de l’appui (en bas) jusqu’au linteau (en haut). Majorez cette cote de 3 à 5 cm. Ainsi au cas où les lames ne seraient pas parfaitement alignées lors de leur assemblage vous disposerez d’une marge pour les recouper.
  • Mesurez la largeur à mi-hauteur, d’un côté à l’autre du tableau.
  • Reportez ensuite les hauteur (majorée) et largeur sur un petit croquis.
  • Découpez ou faites découper les lames d’après la hauteur (majorée). Vous ajusterez les dimensions du volet après son assemblage pour obtenir les jeux de fonctionnement latéraux ainsi qu’en haut et en bas.

2. Définissez le nombre de lames nécessaires

Pour définir le nombre de lames nécessaires, divisez la largeur du tableau par la largeur utile d’une lame (ici : 9 cm). La largeur utile est celle du parement (face vue) et ne comprend donc pas celle de la languette.

Si l’on tient aux rainures et languettes, il faut alors choisir des lames dont la largeur, multipliée par le nombre de lames requis, permet de s’approcher au plus près de la largeur en tableau, quitte à la dépasser légèrement, sachant que dans tous les cas, il faudra supprimer la languette de la première lame et la rainure de la dernière (ou l’inverse).

3. Assemblez les lames entre elles

  • Disposez les tréteaux sur un sol plan.
  • Maintenez une première lame sur chant, languette vers le bas.
  • Déposez un filet de colle (pour bois extérieurs) dans sa rainure.
  • Posez la lame à plat.
  • Faites de même pour la seconde lame, assemblez-la avec la première.
  • Alignez leurs extrémités.
  • Et ainsi de suite jusqu’à la dernière. Vous obtenez ainsi le battant d’un volet plein.
>> Demandez votre Devis avec OoTravaux <<

 

4. Bridez les lames

  • Selon la hauteur du volet, prévoyez 2 ou 3 sangles à cliquet.
  • Disposez-les autour des lames sans les serrer pour l’instant.
  • Interposez des chiffons roulés en boule sous les sangles, devant les chants des lames pour les protéger.
  • Serrez ensuite les sangles.
  • Contrôlez l’alignement des extrémités des lames avec une règle. Si une lame dépasse un peu, frappez-la au maillet pour la faire descendre ou monter. Si elle ne bouge pas desserrez légèrement une ou plusieurs des sangles.
  • Repérez ensuite le haut du volet au crayon et sur ses 2 faces par une flèche pointant vers le haut.

5. Reportez les cotes sur le volet

  • Après 24 heures de séchage, retirez les sangles.
  • À partir du haut du volet, reportez la hauteur en tableau à chaque extrémité et déduisez 10 mm.
  • Reliez les 2 repères par un trait de coupe tracé à la règle.
  • Faites de même en largeur (avec une équerre) en répartissant surplus et jeux de fonctionnement à chaque extrémité. Au final, les première et dernière lames doivent être de même largeur.

6. Retaillez le volet

  • Montez une lame pour coupes fines dans la scie circulaire.
  • Bridez un rail de coupe (ou une règle) à chaque extrémité afin de guider la semelle de la scie. Sa lame étant alignée sur le trait de coupe.
  • Sciez le volet.
  • Faites de même latéralement sur les première et dernière lames pour retailler le volet en largeur.

7. Ajustez les dimensions

  • Présentez le volet à sa place.
  • Évaluez l’intervalle restant en partie haute et latéralement.
  • S’il est trop juste, retaillez le volet en conséquence (à la scie circulaire guidée) pour obtenir au moins 5 mm tout autour.

8. Repérez les emplacements des pentures

Lorsque votre volet ne remplace aucun équivalent ou si ses gonds ne sont pas réutilisables, on commence par fixer les barres, pentures et écharpe sur le volet. Puis on présente le tout dans la baie pour déterminer la position des gonds, à sceller ensuite dans la maçonnerie.

Avec des gonds déjà en place, la démarche est inverse : on part des gonds pour déterminer la position des pentures (ainsi que celle des barres et écharpe) sur le volet. Pas question toutefois de reporter les cotes de placement des gonds (trop incertain) pour déterminer celles pentures : leurs emplacements sont tracés à l’aide des pentures elles-mêmes (enfilées sur les gonds) directement sur le volet. Celui-ci étant maintenu en place dans la baie par de petites cales biseautées disposées tout autour.

  • Présentez le volet à sa place en position fermée.
  • Disposez de petites cales tout autour pour le maintenir en position.
  • Numérotez les pentures (1 : en haut, 2 : en bas).
  • Disposez-les sur leurs gonds.
  • Plaquez les pentures sur le volet et vérifiez qu’elles sont bien à l’horizontale.
  • Reportez les emplacements des perçages correspondant à leurs fixations.
  • Réinstallez le volet à plat sur les tréteaux (face externe vers le haut).
  • Réalisez les perçages au diamètre des boulons (TRCC M6).

9. Découpez les barres

  • Sur la première barre, reportez la largeur du vantail moins 40 mm (soit les 20 mm qui resteront libres à chaque extrémité).
  • Tracez un repère de coupe à l’équerre.
  • Sciez la barre dans une boîte à onglets (ou avec une scie à onglets).
  • Faites de même pour la seconde barre.

10. Repérez les emplacements des barres

  • Disposez le volet sur les tréteaux face interne vers le haut.
  • Tracez les emplacements des barres à la règle de part et d’autre des perçages.
  • Bridez les barres (numérotées : 1 en haut, 2 en bas) sur le volet en tenant compte de la position de l’espagnolette.
  • Retournez le volet (face externe vers le haut).
  • Percez les barres en utilisant les perçages réalisés précédemment comme guides.

11. Fixez pentures et barres

  • Disposez le volet sur l’un de ses chants longitudinaux.
  • Retirez les serre-joints qui maintiennent une des barres.
  • Présentez la penture correspondante.
  • Introduisez ses boulons, ajoutez la barre puis les rondelles et écrous sur les boulons.
  • Bloquez les écrous.
  • Faites de même pour la seconde barre.
  • Certaines des lames n’étant pas traversées par les boulons des pentures, ajoutez quelques vis par l’intérieur – pas trop près des bords des lames – pour qu’elles soient également solidaires des barres.

12. Découpez et fixez l’écharpe (barre diagonale)

  • Disposez le volet à plat face interne vers le haut.
  • Posez l’écharpe sur les barres horizontales : côté gond pour la barre inférieure, à l’opposé pour la barre supérieure.
  • Maintenez (ou bridez) l’écharpe en position tandis que vous tracez sur ses chants les repères de coupe. Rejoignez-les ensuite à l’équerre.
  • Sciez l’écharpe dans une boîte à onglets (ou avec une scie à onglets).
  • Présentez l’écharpe entre les précédentes et visse-la (pas trop près des bords) dans les lames par l’intérieur.

13. Vérifiez le bon fonctionnement du volet et faites les finitions

  • Présentez le volet sur ses gonds.
  • Vérifiez qu’il se manœuvre librement : sans accrocher en haut, en bas, sur le côté…
  • Déposez les pentures en vue d’appliquer la finition souhaitée (peinture ou lasure pour bois extérieurs).
  • Après séchage des 2 couches (ou davantage), refixez les pentures.

14. Posez le système de verrouillage

Lorsque le nouveau volet remplace un équivalent dont le système de verrouillage est encore en état, vous pouvez éventuellement le réutiliser.

Dans le cas contraire, un dispositif simple peut faire office de verrouillage au moins dans un premier temps. Pour un volet à simple battant, il se compose d’une paire de pitons ronds superposés – l’un chevillé dans le côté du tableau à mi-hauteur, l’autre vissé au dos du volet – complétés d’un cadenas. Ce dispositif peut évidemment être doublé (l’un en haut, l’autre en bas du volet).

  • Repérez l’emplacement du ou des pitons côté mur. Percez, chevillez et vissez le ou les pitons.
  • Volet fermé, repérez l’emplacement de l’autre ou des autres pitons (juste au dessus ou au dessous du ou des précédents). Vissez le ou les pitons sur la face interne du volet.

Matériel nécessaire pour fabriquer un volet battant en bois

Imprimer
Barre couvre-joint

Barre couvre-joint

Environ 8 €

Boulons TRCC (tête ronde collet carré)

Boulons TRCC (tête ronde collet carré)

Environ 13 €

Cales biseautées en bois

Cales biseautées en bois

0,50 €

Clé plate

Clé plate

2 € environ

Clous à tête d’homme

Clous à tête d’homme

10 € les 500 g

Colle à bois

Colle à bois

Environ 9 €/kg

Crayon de maçon

Crayon de maçon

Environ 0,50 €

Équerre de menuisier

Équerre de menuisier

À partir de 5 €

Espagnolette et barre

Espagnolette et barre

Environ 25 €

Lames de bois rainurées

Lames de bois rainurées

Environ 6 € la lame

Maillet en caoutchouc

Maillet en caoutchouc

4 € environ

Mètre ruban

Mètre ruban

À partir de 4 €

Niveau à bulle

Niveau à bulle

À partir de 4 €

Pentures

Pentures

Environ 20 € les 2

Perceuse visseuse

Perceuse visseuse

À partir de 30 €

Règle de maçon

Règle de maçon

Environ 15 €

Sangle

Sangle

12 €

Scie à onglet manuelle

Scie à onglet manuelle

À partir de 25 €

Scie circulaire

Scie circulaire

À partir de 25 €

Serre-joint

Serre-joint

À partir de 5 €

Tournevis cruciforme

Tournevis cruciforme

À partir de 3 €

Tréteaux

Tréteaux

7 € les 2

Vis à bois

Vis à bois

15 € environ/lot de 200