Les volets automatiques

Écrit par les experts Ooreka

Au même titre que l'automatisation du portail et de la porte de garage, l'automatisation des volets offre la triple réponse du confort, de la sécurité et des économies d'énergie. Si vos volets sont encore à manivelle ou à sangle ou si vous souhaitez équiper vos ouvertures de volets, suivez le guide !

Pourquoi automatiser ses volets ?

Automatiser, centraliser et connecter vos volets offre de nombreux avantages.

Confort

Les volets automatiques vous permettent d'éviter de faire le tour de votre logement pour les fermer. Vous pouvez les piloter depuis votre smartphone ou votre tablette. Au quotidien, vous fermez d'un seul geste tous les volets à la tombée de la nuit ou en partant le matin.

Sécurité

Les volets contribuent à sécuriser votre logement. C'est une première protection contre l'infraction que vous pourrez même renforcer en choisissant des modèles sécurisés ou munis de verrou.

Économies d'énergie

Les volets constituent pour votre logement le meilleur bouclier contre la chaleur ou le froid. Diminuez vos factures de chauffage, voire d'éclairage, grâce à la prise en compte des apports naturels.

Comment piloter un volet connecté ?

Il est possible de piloter un volet connecté manuellement ou de façon automatique

Commandes manuelles

Il existe différents types de commande manuelle pour volets motorisés. La télécommande ou le bouton fourni(e) avec le moteur sont les plus simples et permettent une commande de proximité basique ;

La télécommande de centralisation permet de commander plusieurs volets ou groupes de volets, ce qui est plus pratique au quotidien que plusieurs commandes individuelles.

La télécommande multiprogrammable offre la possibilité de gérer plusieurs groupes de volets dans la maison et d'autres équipements simultanément (stores, fenêtres de toit, porte de garage, etc.).

Enfin, l'application spécifique sur smartphone ou tablette via une box domotique est idéale pour un pilotage plus interactif en local ou à distance.

Commandes automatiques

Le programmateur permet d'asservir les volets à une horloge pour mettre en place un scénario de simulation de présence, par exemple (ouverture/fermeture aléatoire des volets pour faire croire que le logement est occupé lors d'un départ en vacances).

Le capteur de luminosité programme l'ouverture au lever du jour et la fermeture à la tombée de la nuit pour un confort accru.

Le capteur d'ensoleillement gère automatiquement la position du volet (voire des lamelles ou un store à lamelles orientables) pour limiter les apports solaires en été ou au contraire profiter de la chaleur gratuite en hiver.

Bon à savoir : un détecteur de pluie, typique des capteurs domotiques, existe souvent pour la fermeture automatique des fenêtres de toit.

Comment automatiser un volet roulant existant ?

Le volet roulant automatique comprend : un moteur tubulaire à loger, l'axe d'enroulement (tube cylindrique ou octogonal) qui va remplacer la manivelle ou la sangle, un interrupteur montée/descente filaire ou un récepteur radio (dans le prolongement de l'axe) commandé par une télécommande.

Les volets roulants se motorisent facilement. Il vous suffit d'accéder au volet en face avant pour un coffre menuisé en intérieur ou en bloc baie intégré à la fenêtre, en sous-face pour un coffre intégré à la maçonnerie (coffre tunnel dans une construction récente), en façade (bâti existant) ou fixé au dormant (fenêtre de toit).

Il vous faut alors dérouler complètement le volet, retirer la manivelle ou la sangle, démonter les attaches ou les vis du tablier, insérer le moteur dans l'axe d'enroulement du volet ou remplacer l'ensemble par un tube d'enroulement muni d'un moteur.

Le moteur doit être alimenté par une ligne électrique indépendante 230 V avec terre et piloté par le bouton inverseur, dans le cas d'une commande filaire, et par une simple télécommande ou un bouton sans fil pour un moteur radio.

L'installation se termine par le réglage des fins de courses permettant d'ajuster les points haut et bas du volet à l'aide des deux vis situés sur le moteur.

Comment automatiser un volet battant ?

Oubliez la corvée de fermeture des volets quand il faut sortir ou ouvrir la fenêtre en plein hiver. Il existe deux techniques pour rendre un volet battant de 1 à 4 vantaux automatique :

Bras articulés

Les bras articulés reproduisent le mouvement de votre bras. Ils sont à placer sous le linteau, en appui de baie (en cas de linteau cintré), au niveau du garde-corps ou en applique de chaque côté de l'ouverture. Seuls le coffre de quelques centimètres d'épaisseur et la partie métallique des bras sont visibles.

Gonds motorisés

Il s'agit d'un système particulièrement ingénieux et discret : aucun automatisme, coffre ou bras disgracieux apparents. Un seul gond par volet, piloté par commande électrique. Un système de compas additionnel permet de gérer plusieurs vantaux si nécessaire.

À noter : dans les deux cas, cela nécessite des travaux relativement importants pour le passage d'une alimentation à l'extérieur.

Conseils d'achat et d'installation

La plupart des modèles nécessitent une alimentation 24 ou 230 V indépendante et protégée par un dispositif différentiel à haute sensibilité (30 mA). Attention, il ne faut surtout pas câbler plusieurs moteurs ensemble sur le même inverseur. Si vous ne pouvez pas passer de câble d'alimentation par les combles, le vide sanitaire ou le sous-sol, sachez qu'il existe des solutions sans fil ou solaires avec cellules photovoltaïques intégrées qui permettent d'alimenter le moteur sans qu'aucun travail de câblage ne soit nécessaire.

Choisissez un moteur adapté au poids du tablier du volet en fonction de son matériau (aluminium, PVC...), de l'épaisseur des lames et de leurs dimensions. Pour avoir un ordre d'idée, prévoyez une puissance moteur de 6 Nm pour un volet roulant de fenêtre, de 10 Nm pour une porte-fenêtre et de 20 Nm pour une baie.

Faites preuve de bon sens en évitant d'avoir toutes vos ouvertures équipées de volets roulants, gardez au moins la porte sans volet ou avec volet mécanique ou mixte, ou choisissez un produit avec batterie de secours intégrée en cas de coupure d'électricité.

Prix de l'automatisation des volets

Le prix de l'automatisation dépend du type de volet et de sa configuration. Pour un volet roulant de façade, comptez entre 150 et 400 €, de 100 à 500 € pour un volet de fenêtre de toit, entre 300 et 900 € (le plus cher) pour un store banne, et enfin de 400 à 800 € pour un volet battant.

Pour un projet d'envergure, lors de l'automatisation de tous les volets d'une maison avec gestion horaire et simulation de présence par exemple, il est préférable de faire appel à un spécialiste (menuisier domoticien ou intégrateur en domotique) pour vous conseiller. La centralisation complète des volets d'une maison peut coûter entre 1 500 et 5 000 € selon le nombre d'ouverture et le niveau de sophistication du projet.


Pour aller plus loin


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics.

Des spécialistes de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !

Demander des devis

Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu'il vous faut.

Merci de préciser votre code postal.



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !